Début Septembre, c’est une nouvelle aventure qui attend Jean-Marie… Après une première expérience sur l’arête Est du Gélas en Juillet, nous voilà reparti pour une jolie traversée d’arêtes au départ de la Madone de Fenêtre.

De bon matin, la marche d’approche se fait dans une ambiance assez fraîche. Sur le chemin, on aperçoit le parcours d’arêtes qui nous attend, juste à gauche du Grand Cayre de la Madone. Un raide couloir de pierres nous mène au départ de l’arête des Barel.

C’est parti ! Nous voilà sur le fil de l’arête. Le soleil n’est plus très loin…

Au fur et à mesure de la progression, Jean-Marie récupère les coinceurs et sangles posés pour assurer la cordée.

Jean-Marie passe devant dans les désescalades

La vue se dégage autour de nous

La suite du parcours face à nous; pour ne pas s’égarer, il faut rester sur le fil de l’arête

Nous évoluons par courtes longueurs dans les passages les plus raides et en corde tendue sur les parties moins techniques

Au sommet ! Derrière nous, tout au fond, on voit bien la cime du Gélas 3143 m.

Un rappel de 20 m puis un peu de désescalade nous mènent à la brèche qui permet de basculer dans la combe du Ponset

Puis nous descendons sur des pentes herbeuses assez raides, versant SE, avant de rejoindre le sentier de la Baisse des cinq lacs.

Une belle expérience en montagne qui donne un avant-goût des courses d’alpinisme. Bravo Jean-Marie !