Début Février, avec un groupe de copains, nous partons découvrir à ski de randonnée les versants italiens au départ d’Isola 2000.

L’objectif du jour n’est pas encore bien défini, mais nous avons trois parcours en tête, que nous choisirons en fonction de l’évolution de la météo.

Pour commencer, nous rejoignons le Col de la Lombarde.

Puis nous descendons à skis sur la petite route italienne, bien enneigée.

A 2200 m, nous remettons les peaux de phoque pour remonter une petite combe entourée de barres rocheuses. Rapidement, nous mettons les skis sur le dos pour gagner un petit col.

Puis nous traversons une pente à pieds pour rejoindre le vallon menant au Colle Aver. Le temps est encore bien nuageux.

Face à nous, la belle face sud de la Testa Dei Laghi et à droite, le Colle Aver.

La montée se fait à pieds, ski sur le sac.

A la sortie du Colle Aver

Nous rechaussons les skis pour cette dernière montée qui nous mène à la Testa Gias dei Laghi 2739 m.

Au sommet, nous enlevons les peaux et étudions la première descente.

Elle se déroule sur les pentes Est qui dominent le Lago d’Aver Soprano.

Juste en face de nous, le Mont Aver.

Nous poussons un peu pour traverser le lac

Enivrés par la neige excellente, ou faute d’un malentendu… nous poursuivons la descente à skis jusqu’en bas du vallon…. et nous nous retrouvons tout en bas, à l’altitude 1640 m. Heureusement, le temps se lève et le soleil nous promet de belles lumières d’hiver. Mais certains ne savent pas encore ce qui les attend…!

Nous suivons d’abord la route enneigée menant au refuge du Malinvern.

Puis nous bifurquons dans le vallon d’Orgials. La montée à ski de randonnée est plutôt agréable sous le regard de la face Nord du Malinvern.

Nous gagnons le Lac d’Orgials. Mais les panneaux de randonnée annonçant les temps sur sentiers en été, démoralisent un peu les troupes… A en croire cette balise, il nous resterait encore 1h45 de montée à ski.

Il est déjà 15h passés, les gourdes sont vides et nos bouches s’assèchent. On profite d’un petit trou dans le lac pour refaire le plein d’eau fraîche

S’en suit une montée « sans fin » où chacun puise dans ses ressources pour garder le rythme lent et régulier du « glisser » de skis.

Pourtant avec l’avancée de l’heure, le ciel change de couleurs et nous offre des lumières assez spectaculaires

Nous remontons cette large en combe en direction du Pas de Péania 2730 m

Sans s’y arrêter, nous poursuivons la montée jusqu’à la Cime de la Lombarde 2800 m.

Ce sera le dernier sommet du jour, synonyme de la fin des montées à ski… et des souffrances !

En cette fin de journée, il ne fait pas chaud sur les crêtes; toute l’équipe réunie pour une petite photo avant la dernière descente à skis.

Le soleil est déjà bas

Nous profitons des dernières lumières pour une belle descente à skis face à la station d’Isola 2000.

17h marquera la fin des hostilités ou d’une journée de rêve !

Au total, nous aurons parcouru 2020 m de dénivelés positif à ski de randonnée pour une distance de 24 km. Un sacré tour entre France et Italie.