Fin Mars 2021, nous partons avec Marc pour un petit raid à ski de randonnée côté italien du Mercantour. L’objectif est de gravir le Monte Matto, sommet imposant à plus de 3000 m et bien visible depuis les sommets de la Vésubie.

Entre le manque de neige dans les fonds de vallées et l’éloignement des refuges, l’itinéraire n’est pas évident à préparer si on veut garder des étapes « raisonnables ».

En hiver, les refuges ne sont pas toujours gardés; nous prévoyons donc réchaud, gaz, popotte et nourriture pour trois jours.

Les sacs bien chargés, nous partons skis aux pieds d’Isola 2000.

Au bout de 600 m de dénivelé, nous atteignons la Baisse de Druos 2628 m, premier col qui nous permet de basculer côté italien.

Première descente du jour sur les lacs de Valscura que nous traversons à skis.

Nous continuons à descendre le vallon de Valasco encore bien enneigé jusqu’au refuge Valasco. A 1800 m, au niveau d’un petit pont, nous mettons fin à cette longue descente. Faute de neige, c’est à pieds que nous remontons le Rio di Valrossa sur plus de 300 m de dénivelé.

Vers 2100 m, nous rechaussons enfin les skis. En montant, la vue s’ouvre sur les versants nord des Tablasses et du Préfouns. On aperçoit même des traces de skis au loin.

Avec la chaleur et les gros sacs, la montée est longue et fastidieuse. Il faut encore franchir ce petit ressaut rocheux avant de découvrir la suite du parcours.

Après plus de deux heures d’effort, nous arrivons au lac de Valrossa 2485 m.

A la fois contents d’être là, on découvre aussi la suite de ce qui nous attend… Tout au fond, au centre, La Rocca La Paur, sommet triangulaire et son col Est juste à gauche. Une petite pause boisson et il faut déjà repartir, la route est encore longue.

Au pied du couloir Sud, nous déposons les skis et les sacs lourds afin de grimper légers le sommet en aller-retour.

A 14h30 et sous une chaleur estivale nous atteignons La Rocca La Paur 2972 m. Le panorama est incroyable: pas un nuage ni un avion dans le ciel… et la vue dégagée de la mer jusqu’aux Alpes du Nord

Mais quand on découvre l’endroit où l’on est sensé passer la nuit, on comprend que la pause sommitale n’est que de courte durée.

Juste le temps de repérer la descente sur les lacs della Sella, en prenant bien garde de contourner les barres rocheuses par le col de la Valetta, et c’est reparti !

Du col Est de La Paur 2890 m, nous descendons sur les petits lacs sans noms en contrebas de la face Nord de la Rocca La Paur.

On trouve même encore un peu de neige froide dans les pentes ombragées

On pensait pouvoir rejoindre le col de la Valetta en poussant un peu, mais cela ne suffit pas. Il faut « repeauter » une dernière fois

Une fois le col de la Valetta atteint, une belle descente sur les lacs nous attend. D’abord le lac de soprano delle Sella

Puis le lac sottano della Sella. Surprise: la neige a fondu 200 m au desssus du refuge. La fin de la journée se termine à pieds, sur le sentier d’été.

A 17h, nous atteignons enfin notre point de chute: le refuge Livio Bianco à 1880 m.

Nous profitons des derniers rayons de soleil pour prendre un petit bain dans l’eau glaciale du lac, juste dégelé sur les bords. Puis vient l’heure du séchage du matériel, de la pause diner et hydratation avant de se coucher dans le dortoir tout froid du refuge d’hiver.

Au total, 1900 m de dénivelé et de la distance !