Direction la mer… pour changer de la montagne !

Avec cette chaleur, j’ai envie de me baigner en Méditerranée et de profiter de la mer avant la saison estivale. En passant devant les Calanques de Marseille, la beauté du cailloux est trop prenante. Bien que la météo prévoie 38 degrés et grand soleil, je convaincs Marc de grimper une jolie voie, toute proche de l’eau.

Après un réveil matinal et deux heures (rapides!) de marche, nous arrivons au col de l’Eissadon

Voilà la petite Aiguille de l’Eissadon, tout en bas au bord de l’eau.

Il fait déjà très chaud et l’approche depuis la route de la Gineste a été longue. On hésite à s’engager dans la voie vue la température ou à simplement se baigner dans cette petit calanque. Le rocher est juste là, la voie nous tend les mains… on y va !

On se lance dans la voie « Sur les Traces de Gaston »: 150 m d’escalade pour 80 m de dénivelé; soit 6 longueurs en traversée puis 5 autres montantes.

Le premier passage enjambe directement la mer … A éviter par mer agitée !

Les plongeurs guettent la chute!

Ouf, ca passe! sans se mouiller! On continue l’escalade par de belles traversées sur un rocher abrasif

Heureusement, la voie est bien équipée et le second peut grimper sereinement dans ce genre de passages

Parfois, on grimpe en descendant … c’est assez incroyable et tout aussi magnifique !

On remonte jusqu’à la petite arche

La longueur en 6a+, assez physique sur rocher « rond » et dans un décors atypique

Puis on sort par deux belles longueurs en 5c

Marc au sommet de l’aiguille de l’Eissadon. Pas un nuage en vue… le retour par ce temps s’annonce pénible. On profite de ces moments seuls, au dessus de l’eau. Puis deux rappels commodes nous ramènent au départ de la voie.

A 16 heures, nous sommes de retour de cette belle aventure. Une voie magnifique, que je recommande; à faire par conditions moins chaudes