Pendant les vacances de la Toussaint, une perturbation venant de l’Est apporte les premières chutes de neige sur le massif du Mercantour. Le programme des deux journées de randonnée est donc un peu modifié afin de s’adapter à ces nouvelles conditions.

Le premier jour, après avoir rejoint la Madone de Fenêtre, nous vérifions le matériel, l’équipement et la nourriture emportés puis bouclons les sacs. Nous partons pour deux jours de traversée; il ne faut rien oublier.

Eve, Edouard et leurs deux filles Céleste et Violette, ont hâte de découvrir les montagnes du Mercantour.

Par chance, il fait grand beau ce matin. Les mélèzes orangers contrastent avec la blancheur de cette neige fraîchement tombée

Les sœurs se mettent en jambe, de bonne humeur

Nous traçons notre chemin sur le sentier menant au Pas des Ladres.

Le décors est magnifique

Après deux heures d’effort et de trace à faire, nous arrivons au Pas des Ladres 2432 m. Il est tombé 25 cm de neige froide sur l’Est du massif.

Le moment est venu de faire la pause déjeuner

Puis nous continuons notre chemin pour la deuxième étape du jour, direction le refuge de Cougourde.

La descente sous le Pas des Ladres est assez raide; on se concentre pour ne pas glisser

A l’ombre, les températures sont négatives. Heureusement, tout le monde est bien équipé: gants, bonnet, doudoune, mais aussi chaussures montantes, guêtres et bâtons

La lac de Trécolpas commence à geler

Sous le lac, nous empruntons le sentier qui traverse en direction du refuge. Cinq heures de marche dans les jambes… les filles sont contentes d’arriver!

Le camp de base pour la nuit! Le refuge de Cougourde… Ce soir, Charlie, le gardien est monté spécialement pour nous accueillir….