La Pierra Menta est une compétition internationale de ski alpinisme, qui se déroule chaque année au mois de mars depuis 1986 en France, à Arêches-Beaufort en Savoie, au cœur du Beaufortain. Au fil des 35 éditions, elle est devenue la compétition de ski-alpinisme de référence, un passage obligé pour l’élite de la discipline. Elle rassemble tous les ans plus de 200 cordées de 2 skieurs, pour une course particulièrement exigeante et exaltante.
Cette année, la course s’est déroulée du 9 au 12 mars.

Chaque jour, les coureurs arpentent les sommets aux alentours d’Arêches, pour des dénivelés moyen de 2500 m positifs.

Cette année, je viens suivre mon frère qui fait équipe avec le célèbre traileur niçois, Germais Grangier

En montant à ski à certains passages clés, il est possible de voir les coureurs.

Passage au Col de la Forclaz sur la 3 ème étape

Equipe féminine au sommet du Grand Mont le troisième jour

Manip’ au sommet: après la montée technique par l’arête SO du Grand Mont, les coureurs doivent ranger crampons et peaux

Le dernier jour, pour encourager les coureurs dans la dernière ligne droite, des centaines de spectateurs montent en ski de randonnée vers le col de la Forclaz.

Pour l’occasion, le télésiège d’Arêches ouvre à 5h. Cela nous permet de se positionner sur les endroits clés avant l’arrivée des coureurs

Malgré le froid, des centaines de personnes se retrouvent au Col de la Forclaz dans une ambiance très festive

A 8h30, la première équipe menée par Mathéo Jacquemoud est déjà là !

Les sons de cloches retentissent, la foule s’agite au passage des skieurs

Quelques minutes derrière les premières équipes, c’est au tour de Valentin et Germain

La souffrance se lit sur certains visages, mais l’acclamation de la foule tombe à point pour remotiver les coureurs

Passage plus technique sur l’arête rocheuse, skis sur le sac

Descente à pieds par l’arête, second passage au col de la Forclaz

L’équipe niçoise s’accroche ! Les manips s’enchaînent à une vitesse impressionnante et les coureurs repartent aussi vite pour leur dernière montée sous le Grand Mont

A l’arrivée, Valentin et Germain terminent 13 ème au classement général. Une belle victoire sur une course aussi exigeante !